culturelles

Nous sommes convaincus de l’utilité des projets à vocation culturelle. Aujourd’hui peut-être plus encore, des projets inventifs, qui soient à la fois plus pragmatiques et plus utopistes. Café conçoit, avec les porteurs de ceux-ci, des projets qui font sens.

d’architectures

Nous sommes également passionnés d’architecture. Où l’architecture est vue comme un art de commande, la qualité de l’une étant conditionnée par celle de l’autre. Café installe, auprès des commanditaires, les conditions d’une architecture créative et juste.

programmation

Nous ne nous reconnaissons que relativement sous le terme de programmation, tel qu’il désigne notre métier. Il y a une part illusoire dans son ambition catégorique. Café étudie la relation dialectique -c’est elle qui fera véritablement projet- entre des espaces structurants et des usages évolutifs.

Commanditaire : Ville d'Avignon

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale

Concepteur : consultation à venir

Un monument unique, à la fois, forteresse, palais, église, tribunal, conçu pour un pouvoir de droit divin et de dimension européenne, la plus grande construction de l’époque gothique. Au travers de la complexité historique, tracer aujourd’hui un parcours de visite limpide qui valorise la pureté de l’architecture. Un parcours qui épouse désormais la vie artistique du monument et en premier lieu, dans la cour d’honneur, le Festival d’Avignon.

Commanditaire : Ville d'Annecy

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Le 3e Pôle, Horwath, T.Guignard, Detry et Levy]

Concepteur : agence Dda, David Devaux et Claudia Devaux - en cours de réalisation

Le festival et marché du cinéma d’animation d’Annecy, le premier au monde en son domaine. Le volet évènementiel sera bientôt doublé d’un volet permanent. Installé dans un site historique près du lac, un ensemble de fonctions hybrides, de la recherche à la monstration, en vue d’explorer et d’exploiter le potentiel de ce médium artistique en pleine évolution.

Commanditaire : Château de Fontainebleau

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Horwath, Transitec, Bmf, Alyce, Objectif Terrain]

Concepteur : consultation à venir

De nouvelles façons d’accéder au château, en concordance avec sa composition historique, qui donnent à en saisir toute l’ampleur dans son environnement urbain et forestier. Egalement de nouvelles façons de le parcourir pour une visite plus lisible au travers de la complexité de son architecture et de la richesse de ses décors conçues sur dix siècles d’histoire.

Commanditaire : Les Amandiers, Ville de Nanterre et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, Peutz, Afce, Casso, Vpeas, P.Grandfils]

Concepteur : agence Snohetta, Kjetil Traedal Thorsen - en cours de réalisation

Une transformation radicale du théâtre des Amandiers qui s’inscrit, cependant, dans la continuité de l’histoire artistique du plus grand Centre Dramatique National, dirigé un temps par Patrice Chéreau et aujourd’hui par Philippe Quesne, metteurs en scène.

Commanditaire : Société d'Exploitation de la Tour Eiffel puis Ville de Paris

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale et paysagère [avec Cmo, Aetc, Amoë, M.Pagès, D.Bertrand, M.Desportes, Adp, Horwath, Ey]

Concepteur : Kathryn Gustafson, paysagiste, associée à Karine Chartier et Thomas Corbasson, architectes - en cours de réalisation

Considérant d’abord la ville la plus touristique, ensuite le monument le plus célèbre de cette ville, enfin le sommet de ce monument, soit : le point vers lequel convergeront des flux de visiteurs venus du monde entier. La Tour Eiffel pose, sous une forme aigüe, l’impossible équation du tourisme de masse. La règle semble universelle, selon laquelle tout monument emblématique d’un territoire serait soustrait à ses habitants pour être livré à un tourisme de masse. C’est-à-dire, aux touristes fondus dans la masse, neutralisant ce qui fait l’intérêt même de l’expérience touristique. L’attractivité d’un monument est pourtant indissociable de sa vocation de monument. Telle était, d’ailleurs, l’intention de Gustave Eiffel lorsqu’il dessina sa tour selon un même mouvement inversé de descente des charges structurelles et d’ascension future des visiteurs, lui donnant sa forme parfaitement stable et parfaitement élancée. Le projet d’un nouvel accueil à la Tour Eiffel reprend ce postulat. Accueillir en grand nombre n’est pas forcément contradictoire au respect des visiteurs comme à celui du monument. A condition que le déroulement des parcours s’harmonise au monument et se différencie selon les visiteurs. Où l’accueil des visiteurs ne sera pas considéré, ici, comme une fonction localisée, mais comme une expérience continue sur l’ensemble de l’espace et du temps de la visite. Cet élargissement favorisera également la réintégration de pratiques habitantes dans le périmètre des pratiques touristiques. Se donner la liberté de réinvestir, réutiliser, réanimer ce qui fut en l’occurrence un formidable terrain d’expérimentations urbaines lors d’expositions universelles qui s’y sont succédées. Du Trocadéro, à la Seine, à la Tour Eiffel, au Champ de Mars, réexprimant les intentions essentielles de ce grand site/haut site. Le donnant à parcourir et à découvrir dans son extraordinaire continuum horizontal/vertical.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Caen

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec R.Raskin, Afce, P.Grandfils]

Concepteur : agence Oma, Rem Koolhaas et Clément Blanchet - réalisé en 2017

Commanditaire : Universcience

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bmf]

Concepteur : agence Caractère Spécial, Matthieu Poitevin, associé à l'agence Loci Anima, Françoise Raynaud - en cours de réalisation

Sur près de 10 000 m² au sein de la Cité des Sciences à Paris, une tentative de conjonction entre une bibliothèque et un fablab, à partir du constat d’un double mouvement : la bibliothèque qui suit des voies tendancielles vers la dématérialisation des données et, réciproquement, le fablab qui explore des voies de nouvelles matérialisations depuis le numérique.

Commanditaire : Abbaye de Fontevraud

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite [avec Horwath]

Concepteur : consultation à venir

L’abbaye a fait l’objet, au cours de ces dernières années, de différentes campagnes de réhabilitation ayant en commun la qualité de prestation -pour laquelle elle est aujourd’hui reconnue- à l’égard de ses visiteurs et ses utilisateurs. Etant donné cependant l’étendue de la cité abbatiale, l’une des plus grandes d’Europe, la complexité de son histoire, non seulement abbatiale, mais aussi carcérale, la diversité des fonctions proposées, s’adressant à des publics aussi divers, il reste à donner une cohérence et une lisibilité à l’ensemble de l’offre de manière à parachever ce grand projet.

Commanditaire : Ministère de la Culture

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec P.Grandfils]

Concepteur : Marc Barani - réalisé en 2019

Un nouveau lieu à Arles pour l’une des écoles de photographie les plus réputées au monde. Offrant des conditions idéales au processus photographique, dans une architecture composée avec les mêmes variables de lumière, profondeur, cadre…

Commanditaire : Communauté Urbaine de Brest

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Le 3e Pôle, T.Guignard, Peutz, Afce, Mdetc]

Concepteur : François Chochon - en cours de réalisation

En s’installant dans un ancien hangar à charbon, au début des années 90, le Fourneau avait été la première proposition culturelle à s’introduire dans le port de Brest, ouvrant celui-ci aux habitants et anticipant ainsi sa transformation urbaine. L’histoire se renouvelle aujourd’hui avec le déménagement du Fourneau dans les bâtiments historiques de l’arsenal de Brest d’où l’armée vient de se retirer. Entretemps, le Fourneau a renforcé son action envers les arts de l’espace public comptant parmi les premiers lieux de fabrique labélisés au niveau national.

Commanditaire : Communauté Urbaine de Bordeaux

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale [avec T.Guignard, Peutz, Afce, P.Grandfils]

Concepteur : consultation à venir

Commanditaire : Institut Français de la Mode

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane / Patrick Mauger - en cours de réalisation

L’évolution d’une architecture contemporaine quasiment iconique (celle-ci étant déjà la transformation d’une construction moderne en béton du début du XXe) pour qu’elle devienne désormais un campus urbain au bord de la Seine. Entièrement consacrée à la mode, en se plaçant aux tout premiers rangs mondiaux dans ce domaine. L’originalité du modèle consiste à croiser, d’une part, les différents champs artistique, économique, technique liés à la mode et, d’autre part, les différents cursus de formation de bac-1 (Cap) à bac+8 (Doctorat). Il concerne également la formation continue de l’ensemble de l’industrie de la mode, tout en développant une politique d’ouverture et de diffusion vers le grand public.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Avignon

Mission : analyse d'état existant, étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec B.Jouve, T.Guignard, R.Raskin, Appy, P.Grandfils]

Concepteur : Xavier Fabre et Vincent Speller - en cours de réalisation

Le principal théâtre historique d’Avignon réhabilité et mis à niveau scénographique pour accueillir des spectacles de création, pendant la durée du Festival, et la saison culturelle locale, pendant le restant de l’année.

Commanditaire : Communauté de Communes de Bitche

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret, Afce, P.Grandfils]

Concepteur : agence So Il, Florian Idenburg, Jing Liu, Ilias Papageorgiou, associé à l'agence Freaks, Guillaume Aubry, Cyril Gauthier, Yves Pasquet - en cours de réalisation

Dans un petit village de la forêt des Vosges, un projet culturel improbable. Presque un modèle alternatif, aussi exigeant sur le plan artistique que pragmatique sur le plan économique. Le projet prend la relève de deux siècles de production de verre, ayant connu plusieurs moments marquants, avant d’être interrompu par la désindustrialisation. C’est notamment ici que se trouve l’origine des boules de noël, dont les premiers modèles furent en verre soufflé à la place de fruits accrochés traditionnellement aux arbres et qui, désormais chaque année, donne lieu à un concours international de designers pour la création d’une boule conçue, soufflée et vendue exclusivement sur place en plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. C’est encore ici qu’Émile Gallé installa à la fin du XIXe siècle son premier atelier expérimental, dont le musée qui fera également partie du projet conserve des œuvres majeures. Le projet architectural, conçu par deux jeunes agences new-yorkaise et parisienne, transforme les bâtiments historiques de la verrerie, en jouant sur un double registre, celui de l’équipement culturel comme nouvelle vocation du lieu et celui de la place villageoise comme lieu idéal d’accueil.

Commanditaire : Ville d'Embrun

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Afce, P.Grandfils]

Concepteur : agence H2o, Charlotte Hubert, Jean-Jacques Hubert, Antoine Santiard - en cours de réalisation

Commanditaire : Ville de Bruges en Gironde

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : agence Nubuqnu, Nuria Sabaté Giner, Matthieu Buquet, associé à Nathalie Franck et Yves Ballot - en cours de réalisation

Commanditaire : Ville de Pont-Audemer

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane - en cours de réalisation

Commanditaire : Région Normandie

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale [avec P.Grandfils, Horwath, Altermuséo]

Concepteur : agence Opus 5, Bruno Decaris - réalisé en 2017

Commanditaire : Centre National de la Danse

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : Laurent Berger et Cyrille Berger - réalisé en 2017

L’envie de la chorégraphe Mathilde Monnier, lorsqu’elle prend la direction du Centre National de la Danse, de faire que celui-ci ne se referme pas sur lui-même, mais qu’il s’ouvre plus largement sur l’extérieur et vers le public. Une intervention architecturale subtile sur le batiment de style brutaliste vient signifier ce changement et le faciliter.

Commanditaire : Université de Paris Sorbonne

Mission : analyse d'état existant, étude de définition, schéma directeur, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : Adrien Lambert et Etienne Lénack - réalisé en 2017

Quatre bibliothèques de l’université Paris-Sorbonne réaménagées simultanément, en tenant compte de leurs spécificités de niveaux, de fonds, de lieux, tout en se référant à un même schéma de design et de service qui favorise ainsi leur utilisation en réseau.

Commanditaire : Ville de Grenoble

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Didonna, Guignard, Auffret, Bmf]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - réalisé en 2015

Une scène de diffusion de musiques actuelles entièrement pensée pour celles-ci. Où notamment le spectateur jouit d’une certaine maitrise de son rapport visuel et sonore au spectacle, y compris d’un rapport avec l’environnement extérieur, par l’intermédiaire d’un « chill in / chill out ».

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bonannini, Paré, Grandfils]

Concepteur : Julien Abinal et Edouard Ropars associés au plasticien Claude Lévêque et au graphiste Xavier Barral - réalisé en 2016

Un musée qui n’en est surtout pas un, pour ne pas y enfermer son sujet : Arthur Rimbaud. Quand bien même il présente des pièces rares et précieuses, notamment des manuscrits de poèmes, des reliques de voyages… Sa réalisation, elle-même, n’a pas suivi un processus habituel. Elle n’aurait pas abouti si le projet, tel qu’il fut défini avec le conservateur Alain Tourneux, n’avait pas  été fortement soutenu par des artistes extérieurs au domaine des musées, en premier desquels, Patti Smith, mais aussi, Ernest Pignon Ernest, Peter Doherty, Iggy Pop… qui d’une certaine manière ont donné de leur esprit au projet.

Commanditaire : Château de Versailles et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Setec]

Concepteur : Frédéric Didier, Dominique Perrault, Bernard Desmoulin - premières tranches réalisées en 2003, 2012 et 2016, tranches suivantes à réaliser…

La plus importante campagne de travaux qu’ait connue le château de Versailles, depuis l’époque de Louis-Phillipe. Les critères primordiaux de restauration patrimoniale ont été établis en tenant compte de l’état d’hyperfréquentation du monument qu’il s’agit de réguler. Outre un nouveau dispositif d’accueil dédié aux visiteurs individuels et en groupes dans les deux pavillons frontaux du château, le système des parcours sera entièrement revu à terme. L’esprit du projet est de retrouver la logique fonctionnelle historique du château, ce qui présente un double avantage -culturel et pratique- pour le déroulement des visites. La cour royale, grâce à la restitution de sa grande grille, redevient le système distributif de l’ensemble du château. Partant de là, les parcours des visiteurs se déroulent comme une sorte de jeu de rôle (roi, reine, dauphin, dauphine, courtisans, serviteurs…). Ils suivent naturellement l’ordonnancement des pièces des appartements (garde, salon, antichambre, chambre, cabinet…). Ce nouveau mode de visite correspond également à un nouveau principe de mécanique des fluides, non plus « en série », mais « en parallèle », qui aura pour effet, lorsqu’il sera appliqué, de désaturer les parcours principaux, en faveur tout autant du confort des visiteurs que de la protection du monument.

Commanditaire : Institut Lumière

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, pré-programmation architecturale

Concepteur : projet non réalisé, en attente de lancement

Cela devrait être le lieu culturel de référence mondiale au sujet du cinéma. Dans la ville où fut inventé cet art primordial de notre époque, à l’endroit précisément où fût tourné le premier film de l’histoire et dont le décor extérieur se trouve miraculeusement conservé. Au-delà d’une légitimité incontestable, le projet en réunit d’ores et déjà tous les atouts patrimoniaux, artistiques et économiques. C’est aussi un projet urbain qui se développerait sur l’emprise des anciennes usines Lumière, à partir de l’actuel Institut Lumière sous la direction scientifique de Thierry Frémaux.

Commanditaire : Musée du Louvre

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec M.Bonnafous, Transitec, R.Raskin, P.Grandfils]

Concepteur : agence Search, Caroline Barat, Thomas Dubuisson - projet partiellement réalisé en 2016

Une réflexion rétrospective sur le projet de la pyramide et du Grand Louvre, vingt ans après sa réalisation. Plus fondamentalement, une réflexion introspective du musée sur lui-même, souhaitée par le Louvre. Elle donne à celui-ci une perspective d’évolution sur le long terme, dont une première étape opérationnelle a été engagée par un réaménagement global de la pyramide. Abstraction faite de la spécificité du Louvre, en tant que musée le plus fréquenté au monde, la réflexion possède une dimension générique, en ce qu’elle concerne ce musée, aussi bien que tout musée, dans sa relation au visiteur. C’est à ce titre qu’a été publié l’ouvrage « Sous la pyramide, le problème des musées » qui fait part de cette réflexion inédite et à poursuivre.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Angoulême

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix, D.Pierzo]

Concepteur : agence Loci Anima, Françoise Raynaud - réalisé en 2016

Un jeu de contenants et de contenus par lequel l’architecture exprime explicitement ou poétiquement les usages possibles de la bibliothèque : différentes boites « où se trouvent des mondes », reliées entre elles « d’un monde à l’autre », posées sur « une fabrique des mondes ».

Commanditaire : Ville de Chaumont

Mission : analyse et reformulation du programme après désignation du concepteur (programme initial non établi par l'agence), adéquation entre programme et projet [avec A.Bonannini]

Concepteur : Alain Moatti associé à l'agence Polymago, Juliette Weisbuch, graphiste - réalisé en 2016

Un centre national consacré au graphisme. Situé cependant dans une petite ville relativement excentrée. Aussi fonctionne-t-il sur un double rythme. S’adressant à un public connaisseur à l’échelle internationale, lors de la biennale graphique et d’autres évènements. S’adressant alternativement à tout public à l’échelle locale, au travers d’activités courantes auxquelles se mêle une valeur ajoutée graphique. L’architecture de feuilles qui l’enveloppe participe du signe.

Commanditaire : Ville de Vitry-le-François

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Antoine Beal et Ludovic Blanckaert - réalisé en 2016

Commanditaire : Département du Rhône

Mission : étude de définition, programmation architecturale (nota : aucune mission sur la consultation de concepteurs, ni sur l'adéquation entre programme et projet, menées directement par la maitrise d'ouvrage)

Concepteur : agence Coop Himmelblau, Wolf Prix - réalisé en 2015

En un lieu emblématique de la ville, à la confluence du Rhône et de la Saône. Un défi pleinement réussi sur le plan muséographique, quelle que soit la façon dont le projet fut (mal)mené sur le plan opérationnel. L’idée d’un musée, lancée par le conservateur Michel Coté, où la multiplicité des objets de collection renvoie à des sujets sociétaux essentiels autant que superficiels pour être questionnée aux regards de la multiplicité des visiteurs. Le Musée des Confluences est ainsi devenu, en dehors de Paris, le musée le plus fréquenté de France.

Commanditaire : Ville de Dijon

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec A.Bonannini, D.Pierzo, P.Grandfils]

Concepteur : Yves Lion et Eric Pallot - réalisé en deux tranches en 2013 et 2019

Il s’agit de trouver le parfait équilibre entre trois composantes du projet : d’abord, la valorisation patrimoniale du palais le plus emblématique de la ville, ensuite, la présentation d’une admirable collection de beaux-arts se rapportant notamment à l’histoire du palais, enfin, le maintient du siège de la mairie dans une forme de continuité avec la fonction originelle du palais comme lieu de pouvoir. L’aboutissement du projet a été rendu possible au travers d’un projet scientifique et culturel original qui transgresse en plusieurs points les schémas muséographiques habituels.

Commanditaire : François Pinault

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Tadao Ando - projet arreté au lancement des travaux en 2005

Ce qui a failli être le plus grand musée d’art contemporain d’Europe, musée qui devait se construire autour d’une collection exceptionnelle. Dessiné par l’architecte Tadao Ando sur une île de la Seine près de Paris, le projet fut arrêté juste avant le démarrage de sa construction. Peut-être s’éloignait-il trop du modèle d’équipements culturels habituels en France pour obtenir les soutiens indispensables à sa réalisation. Toutefois la réflexion menée en vue de ce projet n’est pas restée vaine. Au contraire. Elle donnera lieu, quelques années plus tard, à la réalisation de plusieurs musées de moindres dimensions, toujours dessinés par le même architecte suivant le même concept, d’abord à Venise et enfin à Paris.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Henin-Carvin

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet [avec Ducks, L.Dandrel, Bmf]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - premières tranches réalisées en 2010, 2013 et 2017, tranches suivantes en cours de réalisation

Un ancien site minier, l’un des plus symboliques du nord de la France, celui où fut découvert le premier morceau de charbon et où en fut aussi extrait le dernier, désormais classé monument historique ainsi qu’inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. « Ne pas le laisser ainsi silencieux et immobile ». « Y faire revenir de la vie ». Ces demandes maintes fois exprimées par ceux qui l’habitent ont été prises au mot. Le site est aujourd’hui entièrement dédié à la musique qu’on peut écouter, interpréter, apprendre, composer et qui permet également de le visiter. Son nouvel emblème, en regard des terrils et des chevalements historiques, est maintenant le « Métaphone » qui se présente, à la fois, comme une grande salle de concert et comme un instrument architectural de musique inédit.

Commanditaire : Ville de Pont-Audemer

Mission : analyse et reformulation du programme en cours de consultation de concepteur (programme initial non établi par l'agence), adéquation entre programme et projet

Concepteur : Frank Zonca et Catherine Geoffroy - réalisé en 2015

Commanditaire : Ville de Nantes

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : agence Tetrarc, Michel Bertreux - réalisé en 2011

Au coeur de l’Ile-de-Nantes, divers bâtiments constitutifs de l’ancien chantier naval (nef, bunker…) transformés pour accueillir divers acteurs de la scène numérique et musicale (Stéréolux, Trempolino, Mire…). Ce dispositif partagé de création, production et diffusion devient alors un modèle de laboratoire(s) artistique(s) décliné en réseau sur l’agglomération nantaise.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de La Rochelle

Mission : étude de définition et de faisabilité, pré-programmation architecturale [avec T.Guignard, R.Raskin]

Concepteur : agence Construire, Patrick Bouchain, Loïc Julienne, Chloé Bodart - réalisé en 2011

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Fougères

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : agence Tetrarc, Jean-Pierre Mace - réalisé en 2008

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Troyes

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : Dominique Lyon et Pierre Du Besset - réalisé en 2002 (prix de l’équerre d’argent)

Un patrimoine écrit issu de la collection de l’abbaye de Clairvaux qui constitue, après la Bnf, le premier fonds français de manuscrits médiévaux, classé Mémoire du Monde par l’Unesco. Au sujet de celui-ci, un choix osé par le conservateur Thierry Delcourt, dont le résultat apparait maintenant comme un exemple. Conserver et présenter ce patrimoine exceptionnel, non pas à part, mais au contraire intégré à l’offre documentaire contemporaine de la bibliothèque. Montrer de cette manière une continuité – du copiste du moyen-âge à l’internet d’aujourd’hui – dans le processus de constitution et de diffusion de la connaissance.

Commanditaire : Ville de Nancy

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : agence Périphériques, Anne-Françoise Jumeau, Emmanuelle Marin-Trottin, David Trottin - réalisé en 2007

Commanditaire : Communauté Urbaine de Strasbourg

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec P.Grandfils]

Concepteur : Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart - réalisé en 2008

Le défi architecturalement réussi de la transformation d’un gigantesque silo à grains des premiers temps du béton en une bibliothèque vivante. Le succès de fréquentation de celle-ci a entrainé le projet de transformation urbaine de l’ancien port fluvial au coeur duquel elle se trouve.

Commanditaire : Ville d'Evreux

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec H.Didonna, T.Guignard, P.Grandfils]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - réalisé en 2016

Commanditaire : Ville de Rambouillet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultations de concepteurs, adéquation entre programme et projets [avec T.Guignard, P.Grandfils, Afce]

Concepteur : Jean-François Milou, d'une part, Adrien Lambert et Etienne Lénack, d'autre part- réalisé en 2016

L’exercice d’un double concours d’architecture : pour la réhabilitation d’une bibliothèque existante, d’une part, pour la construction d’un nouveau théâtre, d’autre part. Au travers duquel, leurs concepteurs respectifs donnent une harmonie architecturale à un ensemble qui devient ainsi le cœur culturel de la ville.

Commanditaire : Ville d'Arras

Mission : analyse d'état existant, étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard]

Concepteur : Marie-Agnès Blond et Stéphane Roux - réalisé en 2007

Un théâtre à l’italienne et une salle de concert du XVIIIe siècle qui parviennent à s’articuler entre eux grâce à un nouvel espace d’accueil en infrastructure.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération du Val d'Europe

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : Paul Chemetov - réalisé en 2006

Une bibliothèque, l’une des premières qui aient utilisé des méthodes scénographiques tirées des musées, à l’initiative de la conservatrice Christine Bourrus, pour valoriser des parcours documentaires dans un fonds en accès libre. (Avec par ailleurs, pour l’architecte, la gageure de ne pas se trahir, tout en observant une charte esthétique imposée par Disney du fait que la bibliothèque se trouve dans le périmètre urbain du parc d’attractions)

Commanditaire : Cartier international

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet

Concepteur : Jean Nouvel - réalisé en 1995

Un volume d’exposition, le plus simple qui soit, dont les limites se confondent avec la parcelle de nature qui l’entoure (devant, c’est un grand cèdre qui fut planté ici par l’écrivain René de Chateaubriand, derrière, un jardin libre semé par l’artiste Lothar Baumgarten). Comme un musée sans murs que l’on aurait dédié à la création contemporaine. Si la Fondation Cartier fut pionnière, dans le paysage culturel français, par sa pratique de mécénat d’entreprise, elle s’avère plus encore remarquable par sa programmation d’expositions qui n’a cessé de découvrir de jeunes artistes ou d’en montrer de plus connus, chaque fois sous un angle original et délibérément accessible.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Quimper

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Novembre, Jacques Pajot et Marc Isepi - réalisé en 2008

Commanditaire : Ville de Cholet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, R.Raskin]

Concepteur : Dominique Deshoulières et Hubert Jeanneau - première tranche réalisée en 2002, seconde tranche réalisée en 2012

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence A+h, Bernd Hoge, associée à l'agence Guliver, Philippe Comte, Bruno Tainturier, scénographes - réalisé en 2004

Commanditaire : Ville d'Auxerre

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : Arnaud Bical, Laurent Courcier et Rémi Martinelli - réalisé en 2009

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Canal, Daniel Rubin - réalisé en 2008

Une architecture de bibliothèque qui vient s’inscrire dans la trame parfaitement orthogonale d’une ville dessinée au XVIIe siècle. Elle s’inspire également de ce système urbain pour proposer, à l’intérieur, un choix explicite de parcours selon une matrice où se croisent ressources disponibles et usages possibles.

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence A+h, Bernd Hoge, associée à l'agence Guliver, Philippe Comte, Bruno Tainturier, scénographes - réalisé en 2004

Commanditaire : Cartier international

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet

Concepteur : Jean Nouvel - réalisé en 1995

Un volume d’exposition, le plus simple qui soit, dont les limites se confondent avec la parcelle de nature qui l’entoure (devant, c’est un grand cèdre qui fut planté ici par l’écrivain René de Chateaubriand, derrière, un jardin libre semé par l’artiste Lothar Baumgarten). Comme un musée sans murs que l’on aurait dédié à la création contemporaine. Si la Fondation Cartier fut pionnière, dans le paysage culturel français, par sa pratique de mécénat d’entreprise, elle s’avère plus encore remarquable par sa programmation d’expositions qui n’a cessé de découvrir de jeunes artistes ou d’en montrer de plus connus, chaque fois sous un angle original et délibérément accessible.

Commanditaire : François Pinault

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Tadao Ando - projet arreté au lancement des travaux en 2005

Ce qui a failli être le plus grand musée d’art contemporain d’Europe, musée qui devait se construire autour d’une collection exceptionnelle. Dessiné par l’architecte Tadao Ando sur une île de la Seine près de Paris, le projet fut arrêté juste avant le démarrage de sa construction. Peut-être s’éloignait-il trop du modèle d’équipements culturels habituels en France pour obtenir les soutiens indispensables à sa réalisation. Toutefois la réflexion menée en vue de ce projet n’est pas restée vaine. Au contraire. Elle donnera lieu, quelques années plus tard, à la réalisation de plusieurs musées de moindres dimensions, toujours dessinés par le même architecte suivant le même concept, d’abord à Venise et enfin à Paris.

Commanditaire : Ville de Dijon

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec A.Bonannini, D.Pierzo, P.Grandfils]

Concepteur : Yves Lion et Eric Pallot - réalisé en deux tranches en 2013 et 2019

Il s’agit de trouver le parfait équilibre entre trois composantes du projet : d’abord, la valorisation patrimoniale du palais le plus emblématique de la ville, ensuite, la présentation d’une admirable collection de beaux-arts se rapportant notamment à l’histoire du palais, enfin, le maintient du siège de la mairie dans une forme de continuité avec la fonction originelle du palais comme lieu de pouvoir. L’aboutissement du projet a été rendu possible au travers d’un projet scientifique et culturel original qui transgresse en plusieurs points les schémas muséographiques habituels.

Commanditaire : Département du Rhône

Mission : étude de définition, programmation architecturale (nota : aucune mission sur la consultation de concepteurs, ni sur l'adéquation entre programme et projet, menées directement par la maitrise d'ouvrage)

Concepteur : agence Coop Himmelblau, Wolf Prix - réalisé en 2015

En un lieu emblématique de la ville, à la confluence du Rhône et de la Saône. Un défi pleinement réussi sur le plan muséographique, quelle que soit la façon dont le projet fut (mal)mené sur le plan opérationnel. L’idée d’un musée, lancée par le conservateur Michel Coté, où la multiplicité des objets de collection renvoie à des sujets sociétaux essentiels autant que superficiels pour être questionnée aux regards de la multiplicité des visiteurs. Le Musée des Confluences est ainsi devenu, en dehors de Paris, le musée le plus fréquenté de France.

Commanditaire : Musée du Louvre

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec M.Bonnafous, Transitec, R.Raskin, P.Grandfils]

Concepteur : agence Search, Caroline Barat, Thomas Dubuisson - projet partiellement réalisé en 2016

Une réflexion rétrospective sur le projet de la pyramide et du Grand Louvre, vingt ans après sa réalisation. Plus fondamentalement, une réflexion introspective du musée sur lui-même, souhaitée par le Louvre. Elle donne à celui-ci une perspective d’évolution sur le long terme, dont une première étape opérationnelle a été engagée par un réaménagement global de la pyramide. Abstraction faite de la spécificité du Louvre, en tant que musée le plus fréquenté au monde, la réflexion possède une dimension générique, en ce qu’elle concerne ce musée, aussi bien que tout musée, dans sa relation au visiteur. C’est à ce titre qu’a été publié l’ouvrage « Sous la pyramide, le problème des musées » qui fait part de cette réflexion inédite et à poursuivre.

Commanditaire : Château de Versailles et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Setec]

Concepteur : Frédéric Didier, Dominique Perrault, Bernard Desmoulin - premières tranches réalisées en 2003, 2012 et 2016, tranches suivantes à réaliser…

La plus importante campagne de travaux qu’ait connue le château de Versailles, depuis l’époque de Louis-Phillipe. Les critères primordiaux de restauration patrimoniale ont été établis en tenant compte de l’état d’hyperfréquentation du monument qu’il s’agit de réguler. Outre un nouveau dispositif d’accueil dédié aux visiteurs individuels et en groupes dans les deux pavillons frontaux du château, le système des parcours sera entièrement revu à terme. L’esprit du projet est de retrouver la logique fonctionnelle historique du château, ce qui présente un double avantage -culturel et pratique- pour le déroulement des visites. La cour royale, grâce à la restitution de sa grande grille, redevient le système distributif de l’ensemble du château. Partant de là, les parcours des visiteurs se déroulent comme une sorte de jeu de rôle (roi, reine, dauphin, dauphine, courtisans, serviteurs…). Ils suivent naturellement l’ordonnancement des pièces des appartements (garde, salon, antichambre, chambre, cabinet…). Ce nouveau mode de visite correspond également à un nouveau principe de mécanique des fluides, non plus « en série », mais « en parallèle », qui aura pour effet, lorsqu’il sera appliqué, de désaturer les parcours principaux, en faveur tout autant du confort des visiteurs que de la protection du monument.

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bonannini, Paré, Grandfils]

Concepteur : Julien Abinal et Edouard Ropars associés au plasticien Claude Lévêque et au graphiste Xavier Barral - réalisé en 2016

Un musée qui n’en est surtout pas un, pour ne pas y enfermer son sujet : Arthur Rimbaud. Quand bien même il présente des pièces rares et précieuses, notamment des manuscrits de poèmes, des reliques de voyages… Sa réalisation, elle-même, n’a pas suivi un processus habituel. Elle n’aurait pas abouti si le projet, tel qu’il fut défini avec le conservateur Alain Tourneux, n’avait pas  été fortement soutenu par des artistes extérieurs au domaine des musées, en premier desquels, Patti Smith, mais aussi, Ernest Pignon Ernest, Peter Doherty, Iggy Pop… qui d’une certaine manière ont donné de leur esprit au projet.

Commanditaire : Abbaye de Fontevraud

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite [avec Horwath]

Concepteur : consultation à venir

L’abbaye a fait l’objet, au cours de ces dernières années, de différentes campagnes de réhabilitation ayant en commun la qualité de prestation -pour laquelle elle est aujourd’hui reconnue- à l’égard de ses visiteurs et ses utilisateurs. Etant donné cependant l’étendue de la cité abbatiale, l’une des plus grandes d’Europe, la complexité de son histoire, non seulement abbatiale, mais aussi carcérale, la diversité des fonctions proposées, s’adressant à des publics aussi divers, il reste à donner une cohérence et une lisibilité à l’ensemble de l’offre de manière à parachever ce grand projet.

Commanditaire : Société d'Exploitation de la Tour Eiffel puis Ville de Paris

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale et paysagère [avec Cmo, Aetc, Amoë, M.Pagès, D.Bertrand, M.Desportes, Adp, Horwath, Ey]

Concepteur : Kathryn Gustafson, paysagiste, associée à Karine Chartier et Thomas Corbasson, architectes - en cours de réalisation

Considérant d’abord la ville la plus touristique, ensuite le monument le plus célèbre de cette ville, enfin le sommet de ce monument, soit : le point vers lequel convergeront des flux de visiteurs venus du monde entier. La Tour Eiffel pose, sous une forme aigüe, l’impossible équation du tourisme de masse. La règle semble universelle, selon laquelle tout monument emblématique d’un territoire serait soustrait à ses habitants pour être livré à un tourisme de masse. C’est-à-dire, aux touristes fondus dans la masse, neutralisant ce qui fait l’intérêt même de l’expérience touristique. L’attractivité d’un monument est pourtant indissociable de sa vocation de monument. Telle était, d’ailleurs, l’intention de Gustave Eiffel lorsqu’il dessina sa tour selon un même mouvement inversé de descente des charges structurelles et d’ascension future des visiteurs, lui donnant sa forme parfaitement stable et parfaitement élancée. Le projet d’un nouvel accueil à la Tour Eiffel reprend ce postulat. Accueillir en grand nombre n’est pas forcément contradictoire au respect des visiteurs comme à celui du monument. A condition que le déroulement des parcours s’harmonise au monument et se différencie selon les visiteurs. Où l’accueil des visiteurs ne sera pas considéré, ici, comme une fonction localisée, mais comme une expérience continue sur l’ensemble de l’espace et du temps de la visite. Cet élargissement favorisera également la réintégration de pratiques habitantes dans le périmètre des pratiques touristiques. Se donner la liberté de réinvestir, réutiliser, réanimer ce qui fut en l’occurrence un formidable terrain d’expérimentations urbaines lors d’expositions universelles qui s’y sont succédées. Du Trocadéro, à la Seine, à la Tour Eiffel, au Champ de Mars, réexprimant les intentions essentielles de ce grand site/haut site. Le donnant à parcourir et à découvrir dans son extraordinaire continuum horizontal/vertical.

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Canal, Daniel Rubin - réalisé en 2008

Une architecture de bibliothèque qui vient s’inscrire dans la trame parfaitement orthogonale d’une ville dessinée au XVIIe siècle. Elle s’inspire également de ce système urbain pour proposer, à l’intérieur, un choix explicite de parcours selon une matrice où se croisent ressources disponibles et usages possibles.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Quimper

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Novembre, Jacques Pajot et Marc Isepi - réalisé en 2008

Commanditaire : Communauté d'Agglomération du Val d'Europe

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : Paul Chemetov - réalisé en 2006

Une bibliothèque, l’une des premières qui aient utilisé des méthodes scénographiques tirées des musées, à l’initiative de la conservatrice Christine Bourrus, pour valoriser des parcours documentaires dans un fonds en accès libre. (Avec par ailleurs, pour l’architecte, la gageure de ne pas se trahir, tout en observant une charte esthétique imposée par Disney du fait que la bibliothèque se trouve dans le périmètre urbain du parc d’attractions)

Commanditaire : Communauté Urbaine de Strasbourg

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec P.Grandfils]

Concepteur : Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart - réalisé en 2008

Le défi architecturalement réussi de la transformation d’un gigantesque silo à grains des premiers temps du béton en une bibliothèque vivante. Le succès de fréquentation de celle-ci a entrainé le projet de transformation urbaine de l’ancien port fluvial au coeur duquel elle se trouve.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Troyes

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : Dominique Lyon et Pierre Du Besset - réalisé en 2002 (prix de l’équerre d’argent)

Un patrimoine écrit issu de la collection de l’abbaye de Clairvaux qui constitue, après la Bnf, le premier fonds français de manuscrits médiévaux, classé Mémoire du Monde par l’Unesco. Au sujet de celui-ci, un choix osé par le conservateur Thierry Delcourt, dont le résultat apparait maintenant comme un exemple. Conserver et présenter ce patrimoine exceptionnel, non pas à part, mais au contraire intégré à l’offre documentaire contemporaine de la bibliothèque. Montrer de cette manière une continuité – du copiste du moyen-âge à l’internet d’aujourd’hui – dans le processus de constitution et de diffusion de la connaissance.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Fougères

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : agence Tetrarc, Jean-Pierre Mace - réalisé en 2008

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Angoulême

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix, D.Pierzo]

Concepteur : agence Loci Anima, Françoise Raynaud - réalisé en 2016

Un jeu de contenants et de contenus par lequel l’architecture exprime explicitement ou poétiquement les usages possibles de la bibliothèque : différentes boites « où se trouvent des mondes », reliées entre elles « d’un monde à l’autre », posées sur « une fabrique des mondes ».

Commanditaire : Université de Paris Sorbonne

Mission : analyse d'état existant, étude de définition, schéma directeur, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : Adrien Lambert et Etienne Lénack - réalisé en 2017

Quatre bibliothèques de l’université Paris-Sorbonne réaménagées simultanément, en tenant compte de leurs spécificités de niveaux, de fonds, de lieux, tout en se référant à un même schéma de design et de service qui favorise ainsi leur utilisation en réseau.

Commanditaire : Universcience

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bmf]

Concepteur : agence Caractère Spécial, Matthieu Poitevin, associé à l'agence Loci Anima, Françoise Raynaud - en cours de réalisation

Sur près de 10 000 m² au sein de la Cité des Sciences à Paris, une tentative de conjonction entre une bibliothèque et un fablab, à partir du constat d’un double mouvement : la bibliothèque qui suit des voies tendancielles vers la dématérialisation des données et, réciproquement, le fablab qui explore des voies de nouvelles matérialisations depuis le numérique.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Caen

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec R.Raskin, Afce, P.Grandfils]

Concepteur : agence Oma, Rem Koolhaas et Clément Blanchet - réalisé en 2017

Commanditaire : Ville d'Auxerre

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : Arnaud Bical, Laurent Courcier et Rémi Martinelli - réalisé en 2009

Commanditaire : Ville de Cholet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, R.Raskin]

Concepteur : Dominique Deshoulières et Hubert Jeanneau - première tranche réalisée en 2002, seconde tranche réalisée en 2012

Commanditaire : Ville d'Arras

Mission : analyse d'état existant, étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard]

Concepteur : Marie-Agnès Blond et Stéphane Roux - réalisé en 2007

Un théâtre à l’italienne et une salle de concert du XVIIIe siècle qui parviennent à s’articuler entre eux grâce à un nouvel espace d’accueil en infrastructure.

Commanditaire : Ville de Rambouillet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultations de concepteurs, adéquation entre programme et projets [avec T.Guignard, P.Grandfils, Afce]

Concepteur : Jean-François Milou, d'une part, Adrien Lambert et Etienne Lénack, d'autre part- réalisé en 2016

L’exercice d’un double concours d’architecture : pour la réhabilitation d’une bibliothèque existante, d’une part, pour la construction d’un nouveau théâtre, d’autre part. Au travers duquel, leurs concepteurs respectifs donnent une harmonie architecturale à un ensemble qui devient ainsi le cœur culturel de la ville.

Commanditaire : Ville d'Evreux

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec H.Didonna, T.Guignard, P.Grandfils]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - réalisé en 2016

Commanditaire : Ville de Nancy

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : agence Périphériques, Anne-Françoise Jumeau, Emmanuelle Marin-Trottin, David Trottin - réalisé en 2007

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de La Rochelle

Mission : étude de définition et de faisabilité, pré-programmation architecturale [avec T.Guignard, R.Raskin]

Concepteur : agence Construire, Patrick Bouchain, Loïc Julienne, Chloé Bodart - réalisé en 2011

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Henin-Carvin

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet [avec Ducks, L.Dandrel, Bmf]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - premières tranches réalisées en 2010, 2013 et 2017, tranches suivantes en cours de réalisation

Un ancien site minier, l’un des plus symboliques du nord de la France, celui où fut découvert le premier morceau de charbon et où en fut aussi extrait le dernier, désormais classé monument historique ainsi qu’inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. « Ne pas le laisser ainsi silencieux et immobile ». « Y faire revenir de la vie ». Ces demandes maintes fois exprimées par ceux qui l’habitent ont été prises au mot. Le site est aujourd’hui entièrement dédié à la musique qu’on peut écouter, interpréter, apprendre, composer et qui permet également de le visiter. Son nouvel emblème, en regard des terrils et des chevalements historiques, est maintenant le « Métaphone » qui se présente, à la fois, comme une grande salle de concert et comme un instrument architectural de musique inédit.

Commanditaire : Ville de Grenoble

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Didonna, Guignard, Auffret, Bmf]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - réalisé en 2015

Une scène de diffusion de musiques actuelles entièrement pensée pour celles-ci. Où notamment le spectateur jouit d’une certaine maitrise de son rapport visuel et sonore au spectacle, y compris d’un rapport avec l’environnement extérieur, par l’intermédiaire d’un « chill in / chill out ».

Commanditaire : Centre National de la Danse

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : Laurent Berger et Cyrille Berger - réalisé en 2017

L’envie de la chorégraphe Mathilde Monnier, lorsqu’elle prend la direction du Centre National de la Danse, de faire que celui-ci ne se referme pas sur lui-même, mais qu’il s’ouvre plus largement sur l’extérieur et vers le public. Une intervention architecturale subtile sur le batiment de style brutaliste vient signifier ce changement et le faciliter.

Commanditaire : Ville de Chaumont

Mission : analyse et reformulation du programme après désignation du concepteur (programme initial non établi par l'agence), adéquation entre programme et projet [avec A.Bonannini]

Concepteur : Alain Moatti associé à l'agence Polymago, Juliette Weisbuch, graphiste - réalisé en 2016

Un centre national consacré au graphisme. Situé cependant dans une petite ville relativement excentrée. Aussi fonctionne-t-il sur un double rythme. S’adressant à un public connaisseur à l’échelle internationale, lors de la biennale graphique et d’autres évènements. S’adressant alternativement à tout public à l’échelle locale, au travers d’activités courantes auxquelles se mêle une valeur ajoutée graphique. L’architecture de feuilles qui l’enveloppe participe du signe.

Commanditaire : Institut Lumière

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, pré-programmation architecturale

Concepteur : projet non réalisé, en attente de lancement

Cela devrait être le lieu culturel de référence mondiale au sujet du cinéma. Dans la ville où fut inventé cet art primordial de notre époque, à l’endroit précisément où fût tourné le premier film de l’histoire et dont le décor extérieur se trouve miraculeusement conservé. Au-delà d’une légitimité incontestable, le projet en réunit d’ores et déjà tous les atouts patrimoniaux, artistiques et économiques. C’est aussi un projet urbain qui se développerait sur l’emprise des anciennes usines Lumière, à partir de l’actuel Institut Lumière sous la direction scientifique de Thierry Frémaux.

Commanditaire : Communauté de Communes de Bitche

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret, Afce, P.Grandfils]

Concepteur : agence So Il, Florian Idenburg, Jing Liu, Ilias Papageorgiou, associé à l'agence Freaks, Guillaume Aubry, Cyril Gauthier, Yves Pasquet - en cours de réalisation

Dans un petit village de la forêt des Vosges, un projet culturel improbable. Presque un modèle alternatif, aussi exigeant sur le plan artistique que pragmatique sur le plan économique. Le projet prend la relève de deux siècles de production de verre, ayant connu plusieurs moments marquants, avant d’être interrompu par la désindustrialisation. C’est notamment ici que se trouve l’origine des boules de noël, dont les premiers modèles furent en verre soufflé à la place de fruits accrochés traditionnellement aux arbres et qui, désormais chaque année, donne lieu à un concours international de designers pour la création d’une boule conçue, soufflée et vendue exclusivement sur place en plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. C’est encore ici qu’Émile Gallé installa à la fin du XIXe siècle son premier atelier expérimental, dont le musée qui fera également partie du projet conserve des œuvres majeures. Le projet architectural, conçu par deux jeunes agences new-yorkaise et parisienne, transforme les bâtiments historiques de la verrerie, en jouant sur un double registre, celui de l’équipement culturel comme nouvelle vocation du lieu et celui de la place villageoise comme lieu idéal d’accueil.

Commanditaire : Institut Français de la Mode

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane / Patrick Mauger - en cours de réalisation

L’évolution d’une architecture contemporaine quasiment iconique (celle-ci étant déjà la transformation d’une construction moderne en béton du début du XXe) pour qu’elle devienne désormais un campus urbain au bord de la Seine. Entièrement consacrée à la mode, en se plaçant aux tout premiers rangs mondiaux dans ce domaine. L’originalité du modèle consiste à croiser, d’une part, les différents champs artistique, économique, technique liés à la mode et, d’autre part, les différents cursus de formation de bac-1 (Cap) à bac+8 (Doctorat). Il concerne également la formation continue de l’ensemble de l’industrie de la mode, tout en développant une politique d’ouverture et de diffusion vers le grand public.

Commanditaire : Ministère de la Culture

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec P.Grandfils]

Concepteur : Marc Barani - réalisé en 2019

Un nouveau lieu à Arles pour l’une des écoles de photographie les plus réputées au monde. Offrant des conditions idéales au processus photographique, dans une architecture composée avec les mêmes variables de lumière, profondeur, cadre…

Commanditaire : Ville d'Annecy

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Le 3e Pôle, Horwath, T.Guignard, Detry et Levy]

Concepteur : agence Dda, David Devaux et Claudia Devaux - en cours de réalisation

Le festival et marché du cinéma d’animation d’Annecy, le premier au monde en son domaine. Le volet évènementiel sera bientôt doublé d’un volet permanent. Installé dans un site historique près du lac, un ensemble de fonctions hybrides, de la recherche à la monstration, en vue d’explorer et d’exploiter le potentiel de ce médium artistique en pleine évolution.

Commanditaire : Ville d'Auxerre

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : Arnaud Bical, Laurent Courcier et Rémi Martinelli - réalisé en 2009

Commanditaire : Cartier international

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet

Concepteur : Jean Nouvel - réalisé en 1995

Un volume d’exposition, le plus simple qui soit, dont les limites se confondent avec la parcelle de nature qui l’entoure (devant, c’est un grand cèdre qui fut planté ici par l’écrivain René de Chateaubriand, derrière, un jardin libre semé par l’artiste Lothar Baumgarten). Comme un musée sans murs que l’on aurait dédié à la création contemporaine. Si la Fondation Cartier fut pionnière, dans le paysage culturel français, par sa pratique de mécénat d’entreprise, elle s’avère plus encore remarquable par sa programmation d’expositions qui n’a cessé de découvrir de jeunes artistes ou d’en montrer de plus connus, chaque fois sous un angle original et délibérément accessible.

Commanditaire : Ville de Rambouillet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultations de concepteurs, adéquation entre programme et projets [avec T.Guignard, P.Grandfils, Afce]

Concepteur : Jean-François Milou, d'une part, Adrien Lambert et Etienne Lénack, d'autre part- réalisé en 2016

L’exercice d’un double concours d’architecture : pour la réhabilitation d’une bibliothèque existante, d’une part, pour la construction d’un nouveau théâtre, d’autre part. Au travers duquel, leurs concepteurs respectifs donnent une harmonie architecturale à un ensemble qui devient ainsi le cœur culturel de la ville.

Commanditaire : Ville d'Evreux

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec H.Didonna, T.Guignard, P.Grandfils]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - réalisé en 2016

Commanditaire : Ville de Nancy

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : agence Périphériques, Anne-Françoise Jumeau, Emmanuelle Marin-Trottin, David Trottin - réalisé en 2007

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Troyes

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : Dominique Lyon et Pierre Du Besset - réalisé en 2002 (prix de l’équerre d’argent)

Un patrimoine écrit issu de la collection de l’abbaye de Clairvaux qui constitue, après la Bnf, le premier fonds français de manuscrits médiévaux, classé Mémoire du Monde par l’Unesco. Au sujet de celui-ci, un choix osé par le conservateur Thierry Delcourt, dont le résultat apparait maintenant comme un exemple. Conserver et présenter ce patrimoine exceptionnel, non pas à part, mais au contraire intégré à l’offre documentaire contemporaine de la bibliothèque. Montrer de cette manière une continuité – du copiste du moyen-âge à l’internet d’aujourd’hui – dans le processus de constitution et de diffusion de la connaissance.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Fougères

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : agence Tetrarc, Jean-Pierre Mace - réalisé en 2008

Commanditaire : Ville de Pont-Audemer

Mission : analyse et reformulation du programme en cours de consultation de concepteur (programme initial non établi par l'agence), adéquation entre programme et projet

Concepteur : Frank Zonca et Catherine Geoffroy - réalisé en 2015

Commanditaire : Département du Rhône

Mission : étude de définition, programmation architecturale (nota : aucune mission sur la consultation de concepteurs, ni sur l'adéquation entre programme et projet, menées directement par la maitrise d'ouvrage)

Concepteur : agence Coop Himmelblau, Wolf Prix - réalisé en 2015

En un lieu emblématique de la ville, à la confluence du Rhône et de la Saône. Un défi pleinement réussi sur le plan muséographique, quelle que soit la façon dont le projet fut (mal)mené sur le plan opérationnel. L’idée d’un musée, lancée par le conservateur Michel Coté, où la multiplicité des objets de collection renvoie à des sujets sociétaux essentiels autant que superficiels pour être questionnée aux regards de la multiplicité des visiteurs. Le Musée des Confluences est ainsi devenu, en dehors de Paris, le musée le plus fréquenté de France.

Commanditaire : Ville de Vitry-le-François

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Antoine Beal et Ludovic Blanckaert - réalisé en 2016

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Canal, Daniel Rubin - réalisé en 2008

Une architecture de bibliothèque qui vient s’inscrire dans la trame parfaitement orthogonale d’une ville dessinée au XVIIe siècle. Elle s’inspire également de ce système urbain pour proposer, à l’intérieur, un choix explicite de parcours selon une matrice où se croisent ressources disponibles et usages possibles.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Quimper

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Novembre, Jacques Pajot et Marc Isepi - réalisé en 2008

Commanditaire : Ville d'Arras

Mission : analyse d'état existant, étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard]

Concepteur : Marie-Agnès Blond et Stéphane Roux - réalisé en 2007

Un théâtre à l’italienne et une salle de concert du XVIIIe siècle qui parviennent à s’articuler entre eux grâce à un nouvel espace d’accueil en infrastructure.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Henin-Carvin

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet [avec Ducks, L.Dandrel, Bmf]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - premières tranches réalisées en 2010, 2013 et 2017, tranches suivantes en cours de réalisation

Un ancien site minier, l’un des plus symboliques du nord de la France, celui où fut découvert le premier morceau de charbon et où en fut aussi extrait le dernier, désormais classé monument historique ainsi qu’inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. « Ne pas le laisser ainsi silencieux et immobile ». « Y faire revenir de la vie ». Ces demandes maintes fois exprimées par ceux qui l’habitent ont été prises au mot. Le site est aujourd’hui entièrement dédié à la musique qu’on peut écouter, interpréter, apprendre, composer et qui permet également de le visiter. Son nouvel emblème, en regard des terrils et des chevalements historiques, est maintenant le « Métaphone » qui se présente, à la fois, comme une grande salle de concert et comme un instrument architectural de musique inédit.

Commanditaire : Ville de Dijon

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec A.Bonannini, D.Pierzo, P.Grandfils]

Concepteur : Yves Lion et Eric Pallot - réalisé en deux tranches en 2013 et 2019

Il s’agit de trouver le parfait équilibre entre trois composantes du projet : d’abord, la valorisation patrimoniale du palais le plus emblématique de la ville, ensuite, la présentation d’une admirable collection de beaux-arts se rapportant notamment à l’histoire du palais, enfin, le maintient du siège de la mairie dans une forme de continuité avec la fonction originelle du palais comme lieu de pouvoir. L’aboutissement du projet a été rendu possible au travers d’un projet scientifique et culturel original qui transgresse en plusieurs points les schémas muséographiques habituels.

Commanditaire : Musée du Louvre

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec M.Bonnafous, Transitec, R.Raskin, P.Grandfils]

Concepteur : agence Search, Caroline Barat, Thomas Dubuisson - projet partiellement réalisé en 2016

Une réflexion rétrospective sur le projet de la pyramide et du Grand Louvre, vingt ans après sa réalisation. Plus fondamentalement, une réflexion introspective du musée sur lui-même, souhaitée par le Louvre. Elle donne à celui-ci une perspective d’évolution sur le long terme, dont une première étape opérationnelle a été engagée par un réaménagement global de la pyramide. Abstraction faite de la spécificité du Louvre, en tant que musée le plus fréquenté au monde, la réflexion possède une dimension générique, en ce qu’elle concerne ce musée, aussi bien que tout musée, dans sa relation au visiteur. C’est à ce titre qu’a été publié l’ouvrage « Sous la pyramide, le problème des musées » qui fait part de cette réflexion inédite et à poursuivre.

Commanditaire : Château de Versailles et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Setec]

Concepteur : Frédéric Didier, Dominique Perrault, Bernard Desmoulin - premières tranches réalisées en 2003, 2012 et 2016, tranches suivantes à réaliser…

La plus importante campagne de travaux qu’ait connue le château de Versailles, depuis l’époque de Louis-Phillipe. Les critères primordiaux de restauration patrimoniale ont été établis en tenant compte de l’état d’hyperfréquentation du monument qu’il s’agit de réguler. Outre un nouveau dispositif d’accueil dédié aux visiteurs individuels et en groupes dans les deux pavillons frontaux du château, le système des parcours sera entièrement revu à terme. L’esprit du projet est de retrouver la logique fonctionnelle historique du château, ce qui présente un double avantage -culturel et pratique- pour le déroulement des visites. La cour royale, grâce à la restitution de sa grande grille, redevient le système distributif de l’ensemble du château. Partant de là, les parcours des visiteurs se déroulent comme une sorte de jeu de rôle (roi, reine, dauphin, dauphine, courtisans, serviteurs…). Ils suivent naturellement l’ordonnancement des pièces des appartements (garde, salon, antichambre, chambre, cabinet…). Ce nouveau mode de visite correspond également à un nouveau principe de mécanique des fluides, non plus « en série », mais « en parallèle », qui aura pour effet, lorsqu’il sera appliqué, de désaturer les parcours principaux, en faveur tout autant du confort des visiteurs que de la protection du monument.

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bonannini, Paré, Grandfils]

Concepteur : Julien Abinal et Edouard Ropars associés au plasticien Claude Lévêque et au graphiste Xavier Barral - réalisé en 2016

Un musée qui n’en est surtout pas un, pour ne pas y enfermer son sujet : Arthur Rimbaud. Quand bien même il présente des pièces rares et précieuses, notamment des manuscrits de poèmes, des reliques de voyages… Sa réalisation, elle-même, n’a pas suivi un processus habituel. Elle n’aurait pas abouti si le projet, tel qu’il fut défini avec le conservateur Alain Tourneux, n’avait pas  été fortement soutenu par des artistes extérieurs au domaine des musées, en premier desquels, Patti Smith, mais aussi, Ernest Pignon Ernest, Peter Doherty, Iggy Pop… qui d’une certaine manière ont donné de leur esprit au projet.

Commanditaire : Région Normandie

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale [avec P.Grandfils, Horwath, Altermuséo]

Concepteur : agence Opus 5, Bruno Decaris - réalisé en 2017

Commanditaire : Ville de Bruges en Gironde

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : agence Nubuqnu, Nuria Sabaté Giner, Matthieu Buquet, associé à Nathalie Franck et Yves Ballot - en cours de réalisation

Commanditaire : Communauté Urbaine de Strasbourg

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec P.Grandfils]

Concepteur : Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart - réalisé en 2008

Le défi architecturalement réussi de la transformation d’un gigantesque silo à grains des premiers temps du béton en une bibliothèque vivante. Le succès de fréquentation de celle-ci a entrainé le projet de transformation urbaine de l’ancien port fluvial au coeur duquel elle se trouve.

Commanditaire : Ville de Nantes

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : agence Tetrarc, Michel Bertreux - réalisé en 2011

Au coeur de l’Ile-de-Nantes, divers bâtiments constitutifs de l’ancien chantier naval (nef, bunker…) transformés pour accueillir divers acteurs de la scène numérique et musicale (Stéréolux, Trempolino, Mire…). Ce dispositif partagé de création, production et diffusion devient alors un modèle de laboratoire(s) artistique(s) décliné en réseau sur l’agglomération nantaise.

Commanditaire : Institut Français de la Mode

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane / Patrick Mauger - en cours de réalisation

L’évolution d’une architecture contemporaine quasiment iconique (celle-ci étant déjà la transformation d’une construction moderne en béton du début du XXe) pour qu’elle devienne désormais un campus urbain au bord de la Seine. Entièrement consacrée à la mode, en se plaçant aux tout premiers rangs mondiaux dans ce domaine. L’originalité du modèle consiste à croiser, d’une part, les différents champs artistique, économique, technique liés à la mode et, d’autre part, les différents cursus de formation de bac-1 (Cap) à bac+8 (Doctorat). Il concerne également la formation continue de l’ensemble de l’industrie de la mode, tout en développant une politique d’ouverture et de diffusion vers le grand public.

Commanditaire : Communauté Urbaine de Bordeaux

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale [avec T.Guignard, Peutz, Afce, P.Grandfils]

Concepteur : consultation à venir

Commanditaire : Universcience

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bmf]

Concepteur : agence Caractère Spécial, Matthieu Poitevin, associé à l'agence Loci Anima, Françoise Raynaud - en cours de réalisation

Sur près de 10 000 m² au sein de la Cité des Sciences à Paris, une tentative de conjonction entre une bibliothèque et un fablab, à partir du constat d’un double mouvement : la bibliothèque qui suit des voies tendancielles vers la dématérialisation des données et, réciproquement, le fablab qui explore des voies de nouvelles matérialisations depuis le numérique.

Commanditaire : Les Amandiers, Ville de Nanterre et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, Peutz, Afce, Casso, Vpeas, P.Grandfils]

Concepteur : agence Snohetta, Kjetil Traedal Thorsen - en cours de réalisation

Une transformation radicale du théâtre des Amandiers qui s’inscrit, cependant, dans la continuité de l’histoire artistique du plus grand Centre Dramatique National, dirigé un temps par Patrice Chéreau et aujourd’hui par Philippe Quesne, metteurs en scène.

Commanditaire : Ville d'Auxerre

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : Arnaud Bical, Laurent Courcier et Rémi Martinelli - réalisé en 2009

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence A+h, Bernd Hoge, associée à l'agence Guliver, Philippe Comte, Bruno Tainturier, scénographes - réalisé en 2004

Commanditaire : Communauté d'Agglomération du Val d'Europe

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : Paul Chemetov - réalisé en 2006

Une bibliothèque, l’une des premières qui aient utilisé des méthodes scénographiques tirées des musées, à l’initiative de la conservatrice Christine Bourrus, pour valoriser des parcours documentaires dans un fonds en accès libre. (Avec par ailleurs, pour l’architecte, la gageure de ne pas se trahir, tout en observant une charte esthétique imposée par Disney du fait que la bibliothèque se trouve dans le périmètre urbain du parc d’attractions)

Commanditaire : Ville de Nancy

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : agence Périphériques, Anne-Françoise Jumeau, Emmanuelle Marin-Trottin, David Trottin - réalisé en 2007

Commanditaire : Ville de Pont-Audemer

Mission : analyse et reformulation du programme en cours de consultation de concepteur (programme initial non établi par l'agence), adéquation entre programme et projet

Concepteur : Frank Zonca et Catherine Geoffroy - réalisé en 2015

Commanditaire : Ville de Vitry-le-François

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Antoine Beal et Ludovic Blanckaert - réalisé en 2016

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bonannini, Paré, Grandfils]

Concepteur : Julien Abinal et Edouard Ropars associés au plasticien Claude Lévêque et au graphiste Xavier Barral - réalisé en 2016

Un musée qui n’en est surtout pas un, pour ne pas y enfermer son sujet : Arthur Rimbaud. Quand bien même il présente des pièces rares et précieuses, notamment des manuscrits de poèmes, des reliques de voyages… Sa réalisation, elle-même, n’a pas suivi un processus habituel. Elle n’aurait pas abouti si le projet, tel qu’il fut défini avec le conservateur Alain Tourneux, n’avait pas  été fortement soutenu par des artistes extérieurs au domaine des musées, en premier desquels, Patti Smith, mais aussi, Ernest Pignon Ernest, Peter Doherty, Iggy Pop… qui d’une certaine manière ont donné de leur esprit au projet.

Commanditaire : Ville de Grenoble

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Didonna, Guignard, Auffret, Bmf]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - réalisé en 2015

Une scène de diffusion de musiques actuelles entièrement pensée pour celles-ci. Où notamment le spectateur jouit d’une certaine maitrise de son rapport visuel et sonore au spectacle, y compris d’un rapport avec l’environnement extérieur, par l’intermédiaire d’un « chill in / chill out ».

Commanditaire : Ville de Pont-Audemer

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane - en cours de réalisation

Commanditaire : Ville de Bruges en Gironde

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : agence Nubuqnu, Nuria Sabaté Giner, Matthieu Buquet, associé à Nathalie Franck et Yves Ballot - en cours de réalisation

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Canal, Daniel Rubin - réalisé en 2008

Une architecture de bibliothèque qui vient s’inscrire dans la trame parfaitement orthogonale d’une ville dessinée au XVIIe siècle. Elle s’inspire également de ce système urbain pour proposer, à l’intérieur, un choix explicite de parcours selon une matrice où se croisent ressources disponibles et usages possibles.

Commanditaire : Ville de Cholet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, R.Raskin]

Concepteur : Dominique Deshoulières et Hubert Jeanneau - première tranche réalisée en 2002, seconde tranche réalisée en 2012

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Quimper

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Novembre, Jacques Pajot et Marc Isepi - réalisé en 2008

Commanditaire : Cartier international

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet

Concepteur : Jean Nouvel - réalisé en 1995

Un volume d’exposition, le plus simple qui soit, dont les limites se confondent avec la parcelle de nature qui l’entoure (devant, c’est un grand cèdre qui fut planté ici par l’écrivain René de Chateaubriand, derrière, un jardin libre semé par l’artiste Lothar Baumgarten). Comme un musée sans murs que l’on aurait dédié à la création contemporaine. Si la Fondation Cartier fut pionnière, dans le paysage culturel français, par sa pratique de mécénat d’entreprise, elle s’avère plus encore remarquable par sa programmation d’expositions qui n’a cessé de découvrir de jeunes artistes ou d’en montrer de plus connus, chaque fois sous un angle original et délibérément accessible.

Commanditaire : Ville d'Arras

Mission : analyse d'état existant, étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard]

Concepteur : Marie-Agnès Blond et Stéphane Roux - réalisé en 2007

Un théâtre à l’italienne et une salle de concert du XVIIIe siècle qui parviennent à s’articuler entre eux grâce à un nouvel espace d’accueil en infrastructure.

Commanditaire : Ville de Rambouillet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultations de concepteurs, adéquation entre programme et projets [avec T.Guignard, P.Grandfils, Afce]

Concepteur : Jean-François Milou, d'une part, Adrien Lambert et Etienne Lénack, d'autre part- réalisé en 2016

L’exercice d’un double concours d’architecture : pour la réhabilitation d’une bibliothèque existante, d’une part, pour la construction d’un nouveau théâtre, d’autre part. Au travers duquel, leurs concepteurs respectifs donnent une harmonie architecturale à un ensemble qui devient ainsi le cœur culturel de la ville.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Troyes

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : Dominique Lyon et Pierre Du Besset - réalisé en 2002 (prix de l’équerre d’argent)

Un patrimoine écrit issu de la collection de l’abbaye de Clairvaux qui constitue, après la Bnf, le premier fonds français de manuscrits médiévaux, classé Mémoire du Monde par l’Unesco. Au sujet de celui-ci, un choix osé par le conservateur Thierry Delcourt, dont le résultat apparait maintenant comme un exemple. Conserver et présenter ce patrimoine exceptionnel, non pas à part, mais au contraire intégré à l’offre documentaire contemporaine de la bibliothèque. Montrer de cette manière une continuité – du copiste du moyen-âge à l’internet d’aujourd’hui – dans le processus de constitution et de diffusion de la connaissance.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Henin-Carvin

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet [avec Ducks, L.Dandrel, Bmf]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - premières tranches réalisées en 2010, 2013 et 2017, tranches suivantes en cours de réalisation

Un ancien site minier, l’un des plus symboliques du nord de la France, celui où fut découvert le premier morceau de charbon et où en fut aussi extrait le dernier, désormais classé monument historique ainsi qu’inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. « Ne pas le laisser ainsi silencieux et immobile ». « Y faire revenir de la vie ». Ces demandes maintes fois exprimées par ceux qui l’habitent ont été prises au mot. Le site est aujourd’hui entièrement dédié à la musique qu’on peut écouter, interpréter, apprendre, composer et qui permet également de le visiter. Son nouvel emblème, en regard des terrils et des chevalements historiques, est maintenant le « Métaphone » qui se présente, à la fois, comme une grande salle de concert et comme un instrument architectural de musique inédit.

Commanditaire : Ville de Dijon

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec A.Bonannini, D.Pierzo, P.Grandfils]

Concepteur : Yves Lion et Eric Pallot - réalisé en deux tranches en 2013 et 2019

Il s’agit de trouver le parfait équilibre entre trois composantes du projet : d’abord, la valorisation patrimoniale du palais le plus emblématique de la ville, ensuite, la présentation d’une admirable collection de beaux-arts se rapportant notamment à l’histoire du palais, enfin, le maintient du siège de la mairie dans une forme de continuité avec la fonction originelle du palais comme lieu de pouvoir. L’aboutissement du projet a été rendu possible au travers d’un projet scientifique et culturel original qui transgresse en plusieurs points les schémas muséographiques habituels.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Angoulême

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix, D.Pierzo]

Concepteur : agence Loci Anima, Françoise Raynaud - réalisé en 2016

Un jeu de contenants et de contenus par lequel l’architecture exprime explicitement ou poétiquement les usages possibles de la bibliothèque : différentes boites « où se trouvent des mondes », reliées entre elles « d’un monde à l’autre », posées sur « une fabrique des mondes ».

Commanditaire : Communauté Urbaine de Strasbourg

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec P.Grandfils]

Concepteur : Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart - réalisé en 2008

Le défi architecturalement réussi de la transformation d’un gigantesque silo à grains des premiers temps du béton en une bibliothèque vivante. Le succès de fréquentation de celle-ci a entrainé le projet de transformation urbaine de l’ancien port fluvial au coeur duquel elle se trouve.

Commanditaire : François Pinault

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Tadao Ando - projet arreté au lancement des travaux en 2005

Ce qui a failli être le plus grand musée d’art contemporain d’Europe, musée qui devait se construire autour d’une collection exceptionnelle. Dessiné par l’architecte Tadao Ando sur une île de la Seine près de Paris, le projet fut arrêté juste avant le démarrage de sa construction. Peut-être s’éloignait-il trop du modèle d’équipements culturels habituels en France pour obtenir les soutiens indispensables à sa réalisation. Toutefois la réflexion menée en vue de ce projet n’est pas restée vaine. Au contraire. Elle donnera lieu, quelques années plus tard, à la réalisation de plusieurs musées de moindres dimensions, toujours dessinés par le même architecte suivant le même concept, d’abord à Venise et enfin à Paris.

Commanditaire : Département du Rhône

Mission : étude de définition, programmation architecturale (nota : aucune mission sur la consultation de concepteurs, ni sur l'adéquation entre programme et projet, menées directement par la maitrise d'ouvrage)

Concepteur : agence Coop Himmelblau, Wolf Prix - réalisé en 2015

En un lieu emblématique de la ville, à la confluence du Rhône et de la Saône. Un défi pleinement réussi sur le plan muséographique, quelle que soit la façon dont le projet fut (mal)mené sur le plan opérationnel. L’idée d’un musée, lancée par le conservateur Michel Coté, où la multiplicité des objets de collection renvoie à des sujets sociétaux essentiels autant que superficiels pour être questionnée aux regards de la multiplicité des visiteurs. Le Musée des Confluences est ainsi devenu, en dehors de Paris, le musée le plus fréquenté de France.

Commanditaire : Musée du Louvre

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec M.Bonnafous, Transitec, R.Raskin, P.Grandfils]

Concepteur : agence Search, Caroline Barat, Thomas Dubuisson - projet partiellement réalisé en 2016

Une réflexion rétrospective sur le projet de la pyramide et du Grand Louvre, vingt ans après sa réalisation. Plus fondamentalement, une réflexion introspective du musée sur lui-même, souhaitée par le Louvre. Elle donne à celui-ci une perspective d’évolution sur le long terme, dont une première étape opérationnelle a été engagée par un réaménagement global de la pyramide. Abstraction faite de la spécificité du Louvre, en tant que musée le plus fréquenté au monde, la réflexion possède une dimension générique, en ce qu’elle concerne ce musée, aussi bien que tout musée, dans sa relation au visiteur. C’est à ce titre qu’a été publié l’ouvrage « Sous la pyramide, le problème des musées » qui fait part de cette réflexion inédite et à poursuivre.

Commanditaire : Château de Versailles et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Setec]

Concepteur : Frédéric Didier, Dominique Perrault, Bernard Desmoulin - premières tranches réalisées en 2003, 2012 et 2016, tranches suivantes à réaliser…

La plus importante campagne de travaux qu’ait connue le château de Versailles, depuis l’époque de Louis-Phillipe. Les critères primordiaux de restauration patrimoniale ont été établis en tenant compte de l’état d’hyperfréquentation du monument qu’il s’agit de réguler. Outre un nouveau dispositif d’accueil dédié aux visiteurs individuels et en groupes dans les deux pavillons frontaux du château, le système des parcours sera entièrement revu à terme. L’esprit du projet est de retrouver la logique fonctionnelle historique du château, ce qui présente un double avantage -culturel et pratique- pour le déroulement des visites. La cour royale, grâce à la restitution de sa grande grille, redevient le système distributif de l’ensemble du château. Partant de là, les parcours des visiteurs se déroulent comme une sorte de jeu de rôle (roi, reine, dauphin, dauphine, courtisans, serviteurs…). Ils suivent naturellement l’ordonnancement des pièces des appartements (garde, salon, antichambre, chambre, cabinet…). Ce nouveau mode de visite correspond également à un nouveau principe de mécanique des fluides, non plus « en série », mais « en parallèle », qui aura pour effet, lorsqu’il sera appliqué, de désaturer les parcours principaux, en faveur tout autant du confort des visiteurs que de la protection du monument.

Commanditaire : Université de Paris Sorbonne

Mission : analyse d'état existant, étude de définition, schéma directeur, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : Adrien Lambert et Etienne Lénack - réalisé en 2017

Quatre bibliothèques de l’université Paris-Sorbonne réaménagées simultanément, en tenant compte de leurs spécificités de niveaux, de fonds, de lieux, tout en se référant à un même schéma de design et de service qui favorise ainsi leur utilisation en réseau.

Commanditaire : Institut Français de la Mode

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane / Patrick Mauger - en cours de réalisation

L’évolution d’une architecture contemporaine quasiment iconique (celle-ci étant déjà la transformation d’une construction moderne en béton du début du XXe) pour qu’elle devienne désormais un campus urbain au bord de la Seine. Entièrement consacrée à la mode, en se plaçant aux tout premiers rangs mondiaux dans ce domaine. L’originalité du modèle consiste à croiser, d’une part, les différents champs artistique, économique, technique liés à la mode et, d’autre part, les différents cursus de formation de bac-1 (Cap) à bac+8 (Doctorat). Il concerne également la formation continue de l’ensemble de l’industrie de la mode, tout en développant une politique d’ouverture et de diffusion vers le grand public.

Commanditaire : Abbaye de Fontevraud

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite [avec Horwath]

Concepteur : consultation à venir

L’abbaye a fait l’objet, au cours de ces dernières années, de différentes campagnes de réhabilitation ayant en commun la qualité de prestation -pour laquelle elle est aujourd’hui reconnue- à l’égard de ses visiteurs et ses utilisateurs. Etant donné cependant l’étendue de la cité abbatiale, l’une des plus grandes d’Europe, la complexité de son histoire, non seulement abbatiale, mais aussi carcérale, la diversité des fonctions proposées, s’adressant à des publics aussi divers, il reste à donner une cohérence et une lisibilité à l’ensemble de l’offre de manière à parachever ce grand projet.

Commanditaire : Société d'Exploitation de la Tour Eiffel puis Ville de Paris

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale et paysagère [avec Cmo, Aetc, Amoë, M.Pagès, D.Bertrand, M.Desportes, Adp, Horwath, Ey]

Concepteur : Kathryn Gustafson, paysagiste, associée à Karine Chartier et Thomas Corbasson, architectes - en cours de réalisation

Considérant d’abord la ville la plus touristique, ensuite le monument le plus célèbre de cette ville, enfin le sommet de ce monument, soit : le point vers lequel convergeront des flux de visiteurs venus du monde entier. La Tour Eiffel pose, sous une forme aigüe, l’impossible équation du tourisme de masse. La règle semble universelle, selon laquelle tout monument emblématique d’un territoire serait soustrait à ses habitants pour être livré à un tourisme de masse. C’est-à-dire, aux touristes fondus dans la masse, neutralisant ce qui fait l’intérêt même de l’expérience touristique. L’attractivité d’un monument est pourtant indissociable de sa vocation de monument. Telle était, d’ailleurs, l’intention de Gustave Eiffel lorsqu’il dessina sa tour selon un même mouvement inversé de descente des charges structurelles et d’ascension future des visiteurs, lui donnant sa forme parfaitement stable et parfaitement élancée. Le projet d’un nouvel accueil à la Tour Eiffel reprend ce postulat. Accueillir en grand nombre n’est pas forcément contradictoire au respect des visiteurs comme à celui du monument. A condition que le déroulement des parcours s’harmonise au monument et se différencie selon les visiteurs. Où l’accueil des visiteurs ne sera pas considéré, ici, comme une fonction localisée, mais comme une expérience continue sur l’ensemble de l’espace et du temps de la visite. Cet élargissement favorisera également la réintégration de pratiques habitantes dans le périmètre des pratiques touristiques. Se donner la liberté de réinvestir, réutiliser, réanimer ce qui fut en l’occurrence un formidable terrain d’expérimentations urbaines lors d’expositions universelles qui s’y sont succédées. Du Trocadéro, à la Seine, à la Tour Eiffel, au Champ de Mars, réexprimant les intentions essentielles de ce grand site/haut site. Le donnant à parcourir et à découvrir dans son extraordinaire continuum horizontal/vertical.

Commanditaire : Château de Fontainebleau

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Horwath, Transitec, Bmf, Alyce, Objectif Terrain]

Concepteur : consultation à venir

De nouvelles façons d’accéder au château, en concordance avec sa composition historique, qui donnent à en saisir toute l’ampleur dans son environnement urbain et forestier. Egalement de nouvelles façons de le parcourir pour une visite plus lisible au travers de la complexité de son architecture et de la richesse de ses décors conçues sur dix siècles d’histoire.

Commanditaire : Château de Fontainebleau

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Horwath, Transitec, Bmf, Alyce, Objectif Terrain]

Concepteur : consultation à venir

De nouvelles façons d’accéder au château, en concordance avec sa composition historique, qui donnent à en saisir toute l’ampleur dans son environnement urbain et forestier. Egalement de nouvelles façons de le parcourir pour une visite plus lisible au travers de la complexité de son architecture et de la richesse de ses décors conçues sur dix siècles d’histoire.

Commanditaire : Ville d'Avignon

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale

Concepteur : consultation à venir

Un monument unique, à la fois, forteresse, palais, église, tribunal, conçu pour un pouvoir de droit divin et de dimension européenne, la plus grande construction de l’époque gothique. Au travers de la complexité historique, tracer aujourd’hui un parcours de visite limpide qui valorise la pureté de l’architecture. Un parcours qui épouse désormais la vie artistique du monument et en premier lieu, dans la cour d’honneur, le Festival d’Avignon.

Commanditaire : Château de Versailles et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale [avec Setec]

Concepteur : Frédéric Didier, Dominique Perrault, Bernard Desmoulin - premières tranches réalisées en 2003, 2012 et 2016, tranches suivantes à réaliser…

La plus importante campagne de travaux qu’ait connue le château de Versailles, depuis l’époque de Louis-Phillipe. Les critères primordiaux de restauration patrimoniale ont été établis en tenant compte de l’état d’hyperfréquentation du monument qu’il s’agit de réguler. Outre un nouveau dispositif d’accueil dédié aux visiteurs individuels et en groupes dans les deux pavillons frontaux du château, le système des parcours sera entièrement revu à terme. L’esprit du projet est de retrouver la logique fonctionnelle historique du château, ce qui présente un double avantage -culturel et pratique- pour le déroulement des visites. La cour royale, grâce à la restitution de sa grande grille, redevient le système distributif de l’ensemble du château. Partant de là, les parcours des visiteurs se déroulent comme une sorte de jeu de rôle (roi, reine, dauphin, dauphine, courtisans, serviteurs…). Ils suivent naturellement l’ordonnancement des pièces des appartements (garde, salon, antichambre, chambre, cabinet…). Ce nouveau mode de visite correspond également à un nouveau principe de mécanique des fluides, non plus « en série », mais « en parallèle », qui aura pour effet, lorsqu’il sera appliqué, de désaturer les parcours principaux, en faveur tout autant du confort des visiteurs que de la protection du monument.

Commanditaire : Ville de Pont-Audemer

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane - en cours de réalisation

Commanditaire : Ville d'Embrun

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Afce, P.Grandfils]

Concepteur : agence H2o, Charlotte Hubert, Jean-Jacques Hubert, Antoine Santiard - en cours de réalisation

Commanditaire : Communauté de Communes de Bitche

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec T.Guignard, M.Auffret, Afce, P.Grandfils]

Concepteur : agence So Il, Florian Idenburg, Jing Liu, Ilias Papageorgiou, associé à l'agence Freaks, Guillaume Aubry, Cyril Gauthier, Yves Pasquet - en cours de réalisation

Dans un petit village de la forêt des Vosges, un projet culturel improbable. Presque un modèle alternatif, aussi exigeant sur le plan artistique que pragmatique sur le plan économique. Le projet prend la relève de deux siècles de production de verre, ayant connu plusieurs moments marquants, avant d’être interrompu par la désindustrialisation. C’est notamment ici que se trouve l’origine des boules de noël, dont les premiers modèles furent en verre soufflé à la place de fruits accrochés traditionnellement aux arbres et qui, désormais chaque année, donne lieu à un concours international de designers pour la création d’une boule conçue, soufflée et vendue exclusivement sur place en plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. C’est encore ici qu’Émile Gallé installa à la fin du XIXe siècle son premier atelier expérimental, dont le musée qui fera également partie du projet conserve des œuvres majeures. Le projet architectural, conçu par deux jeunes agences new-yorkaise et parisienne, transforme les bâtiments historiques de la verrerie, en jouant sur un double registre, celui de l’équipement culturel comme nouvelle vocation du lieu et celui de la place villageoise comme lieu idéal d’accueil.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération d'Avignon

Mission : analyse d'état existant, étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec B.Jouve, T.Guignard, R.Raskin, Appy, P.Grandfils]

Concepteur : Xavier Fabre et Vincent Speller - en cours de réalisation

Le principal théâtre historique d’Avignon réhabilité et mis à niveau scénographique pour accueillir des spectacles de création, pendant la durée du Festival, et la saison culturelle locale, pendant le restant de l’année.

Commanditaire : Institut Français de la Mode

Mission : analyse d'état existant (programme initial non établi par l'agence), étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale

Concepteur : Dominique Jakob et Brendan Macfarlane / Patrick Mauger - en cours de réalisation

L’évolution d’une architecture contemporaine quasiment iconique (celle-ci étant déjà la transformation d’une construction moderne en béton du début du XXe) pour qu’elle devienne désormais un campus urbain au bord de la Seine. Entièrement consacrée à la mode, en se plaçant aux tout premiers rangs mondiaux dans ce domaine. L’originalité du modèle consiste à croiser, d’une part, les différents champs artistique, économique, technique liés à la mode et, d’autre part, les différents cursus de formation de bac-1 (Cap) à bac+8 (Doctorat). Il concerne également la formation continue de l’ensemble de l’industrie de la mode, tout en développant une politique d’ouverture et de diffusion vers le grand public.

Commanditaire : Communauté Urbaine de Brest

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Le 3e Pôle, T.Guignard, Peutz, Afce, Mdetc]

Concepteur : François Chochon - en cours de réalisation

En s’installant dans un ancien hangar à charbon, au début des années 90, le Fourneau avait été la première proposition culturelle à s’introduire dans le port de Brest, ouvrant celui-ci aux habitants et anticipant ainsi sa transformation urbaine. L’histoire se renouvelle aujourd’hui avec le déménagement du Fourneau dans les bâtiments historiques de l’arsenal de Brest d’où l’armée vient de se retirer. Entretemps, le Fourneau a renforcé son action envers les arts de l’espace public comptant parmi les premiers lieux de fabrique labélisés au niveau national.

Commanditaire : Universcience

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Bmf]

Concepteur : agence Caractère Spécial, Matthieu Poitevin, associé à l'agence Loci Anima, Françoise Raynaud - en cours de réalisation

Sur près de 10 000 m² au sein de la Cité des Sciences à Paris, une tentative de conjonction entre une bibliothèque et un fablab, à partir du constat d’un double mouvement : la bibliothèque qui suit des voies tendancielles vers la dématérialisation des données et, réciproquement, le fablab qui explore des voies de nouvelles matérialisations depuis le numérique.

Commanditaire : Société d'Exploitation de la Tour Eiffel puis Ville de Paris

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, schéma directeur d'accueil et de visite, programmation architecturale et paysagère [avec Cmo, Aetc, Amoë, M.Pagès, D.Bertrand, M.Desportes, Adp, Horwath, Ey]

Concepteur : Kathryn Gustafson, paysagiste, associée à Karine Chartier et Thomas Corbasson, architectes - en cours de réalisation

Considérant d’abord la ville la plus touristique, ensuite le monument le plus célèbre de cette ville, enfin le sommet de ce monument, soit : le point vers lequel convergeront des flux de visiteurs venus du monde entier. La Tour Eiffel pose, sous une forme aigüe, l’impossible équation du tourisme de masse. La règle semble universelle, selon laquelle tout monument emblématique d’un territoire serait soustrait à ses habitants pour être livré à un tourisme de masse. C’est-à-dire, aux touristes fondus dans la masse, neutralisant ce qui fait l’intérêt même de l’expérience touristique. L’attractivité d’un monument est pourtant indissociable de sa vocation de monument. Telle était, d’ailleurs, l’intention de Gustave Eiffel lorsqu’il dessina sa tour selon un même mouvement inversé de descente des charges structurelles et d’ascension future des visiteurs, lui donnant sa forme parfaitement stable et parfaitement élancée. Le projet d’un nouvel accueil à la Tour Eiffel reprend ce postulat. Accueillir en grand nombre n’est pas forcément contradictoire au respect des visiteurs comme à celui du monument. A condition que le déroulement des parcours s’harmonise au monument et se différencie selon les visiteurs. Où l’accueil des visiteurs ne sera pas considéré, ici, comme une fonction localisée, mais comme une expérience continue sur l’ensemble de l’espace et du temps de la visite. Cet élargissement favorisera également la réintégration de pratiques habitantes dans le périmètre des pratiques touristiques. Se donner la liberté de réinvestir, réutiliser, réanimer ce qui fut en l’occurrence un formidable terrain d’expérimentations urbaines lors d’expositions universelles qui s’y sont succédées. Du Trocadéro, à la Seine, à la Tour Eiffel, au Champ de Mars, réexprimant les intentions essentielles de ce grand site/haut site. Le donnant à parcourir et à découvrir dans son extraordinaire continuum horizontal/vertical.

Commanditaire : Les Amandiers, Ville de Nanterre et Ministère de la Culture

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, Peutz, Afce, Casso, Vpeas, P.Grandfils]

Concepteur : agence Snohetta, Kjetil Traedal Thorsen - en cours de réalisation

Une transformation radicale du théâtre des Amandiers qui s’inscrit, cependant, dans la continuité de l’histoire artistique du plus grand Centre Dramatique National, dirigé un temps par Patrice Chéreau et aujourd’hui par Philippe Quesne, metteurs en scène.

Commanditaire : Ville de Charleville Mézières

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Canal, Daniel Rubin - réalisé en 2008

Une architecture de bibliothèque qui vient s’inscrire dans la trame parfaitement orthogonale d’une ville dessinée au XVIIe siècle. Elle s’inspire également de ce système urbain pour proposer, à l’intérieur, un choix explicite de parcours selon une matrice où se croisent ressources disponibles et usages possibles.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Quimper

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet

Concepteur : agence Novembre, Jacques Pajot et Marc Isepi - réalisé en 2008

Commanditaire : Cartier international

Mission : étude de définition, programmation architecturale, adéquation entre programme et projet

Concepteur : Jean Nouvel - réalisé en 1995

Un volume d’exposition, le plus simple qui soit, dont les limites se confondent avec la parcelle de nature qui l’entoure (devant, c’est un grand cèdre qui fut planté ici par l’écrivain René de Chateaubriand, derrière, un jardin libre semé par l’artiste Lothar Baumgarten). Comme un musée sans murs que l’on aurait dédié à la création contemporaine. Si la Fondation Cartier fut pionnière, dans le paysage culturel français, par sa pratique de mécénat d’entreprise, elle s’avère plus encore remarquable par sa programmation d’expositions qui n’a cessé de découvrir de jeunes artistes ou d’en montrer de plus connus, chaque fois sous un angle original et délibérément accessible.

Commanditaire : Ville d'Arras

Mission : analyse d'état existant, étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard]

Concepteur : Marie-Agnès Blond et Stéphane Roux - réalisé en 2007

Un théâtre à l’italienne et une salle de concert du XVIIIe siècle qui parviennent à s’articuler entre eux grâce à un nouvel espace d’accueil en infrastructure.

Commanditaire : Ville de Rambouillet

Mission : étude de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultations de concepteurs, adéquation entre programme et projets [avec T.Guignard, P.Grandfils, Afce]

Concepteur : Jean-François Milou, d'une part, Adrien Lambert et Etienne Lénack, d'autre part- réalisé en 2016

L’exercice d’un double concours d’architecture : pour la réhabilitation d’une bibliothèque existante, d’une part, pour la construction d’un nouveau théâtre, d’autre part. Au travers duquel, leurs concepteurs respectifs donnent une harmonie architecturale à un ensemble qui devient ainsi le cœur culturel de la ville.

Commanditaire : Ville d'Evreux

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec H.Didonna, T.Guignard, P.Grandfils]

Concepteur : Isabel Herrault et Yves Arnod - réalisé en 2016

Commanditaire : Communauté Urbaine de Strasbourg

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec P.Grandfils]

Concepteur : Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart - réalisé en 2008

Le défi architecturalement réussi de la transformation d’un gigantesque silo à grains des premiers temps du béton en une bibliothèque vivante. Le succès de fréquentation de celle-ci a entrainé le projet de transformation urbaine de l’ancien port fluvial au coeur duquel elle se trouve.

Commanditaire : Ville de Nancy

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec T.Guignard, M.Auffret]

Concepteur : agence Périphériques, Anne-Françoise Jumeau, Emmanuelle Marin-Trottin, David Trottin - réalisé en 2007

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Troyes

Mission : étude de définition, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs, adéquation entre programme et projet [avec Six et Dix]

Concepteur : Dominique Lyon et Pierre Du Besset - réalisé en 2002 (prix de l’équerre d’argent)

Un patrimoine écrit issu de la collection de l’abbaye de Clairvaux qui constitue, après la Bnf, le premier fonds français de manuscrits médiévaux, classé Mémoire du Monde par l’Unesco. Au sujet de celui-ci, un choix osé par le conservateur Thierry Delcourt, dont le résultat apparait maintenant comme un exemple. Conserver et présenter ce patrimoine exceptionnel, non pas à part, mais au contraire intégré à l’offre documentaire contemporaine de la bibliothèque. Montrer de cette manière une continuité – du copiste du moyen-âge à l’internet d’aujourd’hui – dans le processus de constitution et de diffusion de la connaissance.

Commanditaire : Communauté d'Agglomération de Fougères

Mission : programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs [avec Six et Dix]

Concepteur : agence Tetrarc, Jean-Pierre Mace - réalisé en 2008

Commanditaire : François Pinault

Mission : étude de définition et de faisabilité, programmation architecturale, assistance à consultation de concepteurs

Concepteur : Tadao Ando - projet arreté au lancement des travaux en 2005

Ce qui a failli être le plus grand musée d’art contemporain d’Europe, musée qui devait se construire autour d’une collection exceptionnelle. Dessiné par l’architecte Tadao Ando sur une île de la Seine près de Paris, le projet fut arrêté juste avant le démarrage de sa construction. Peut-être s’éloignait-il trop du modèle d’équipements culturels habituels en France pour obtenir les soutiens indispensables à sa réalisation. Toutefois la réflexion menée en vue de ce projet n’est pas restée vaine. Au contraire. Elle donnera lieu, quelques années plus tard, à la réalisation de plusieurs musées de moindres dimensions, toujours dessinés par le même architecte suivant le même concept, d’abord à Venise et enfin à Paris.

Commanditaire : Institut Lumière

Mission : analyse d'état existant, étude de définition et de faisabilité, pré-programmation architecturale

Concepteur : projet non réalisé, en attente de lancement

Cela devrait être le lieu culturel de référence mondiale au sujet du cinéma. Dans la ville où fut inventé cet art primordial de notre époque, à l’endroit précisément où fût tourné le premier film de l’histoire et dont le décor extérieur se trouve miraculeusement conservé. Au-delà d’une légitimité incontestable, le projet en réunit d’ores et déjà tous les atouts patrimoniaux, artistiques et économiques. C’est aussi un projet urbain qui se développerait sur l’emprise des anciennes usines Lumière, à partir de l’actuel Institut Lumière sous la direction scientifique de Thierry Frémaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *